Sur le Bassin d'Arcachon, des passionnés font revivre la mémoire de la Seconde Guerre mondiale

Publié le : 07/11/2022

Plusieurs ouvrages fortifiés, vestiges de la Seconde Guerre mondiale, parsèment le littoral aquitain. Le bassin d'Arcachon abrite une vingtaine de ces blockhaus et bunkers qui constituaient le Mur de l'Atlantique. Aujourd'hui, des passionnés font revivre l'histoire et travaillent à la réhabilitation de ces témoins visibles de notre passé.

Sur le Bassin d'Arcachon

À l'assaut des blockhaus du Mur de l'Atlantique

Construit sur l'ordre d'Hitler, le Mur de l'Atlantique est un système de fortifications qui s'étend sur plus de 4 000 km de côtes, de la Norvège au Pays basque. Destinée à empêcher tout débarquement allié à l'ouest de l'Europe, cette ligne défensive compte près de 15 000 bunkers, blockhaus et batteries de canons. Le Bassin d'Arcachon abrite encore une vingtaine de ces ouvrages fortifiés en béton armé, de tailles et de fonctions différentes. Certains ont été restaurés à l'identique et sont accessibles à la visite.

Où visiter des bunkers à Arcachon ?

Aujourd'hui, l'association de recherches archéologiques GRAMASA s'est donné la mission d'améliorer la connaissance sur les fortifications du Mur de l'Atlantique autour du Bassin d'Arcachon. Des visites sont proposées toute l'année sur les différents sites remarquables du Bassin.

Le Blockhaus du phare du Cap Ferret

Dans l'enceinte du parc du Phare du Cap Ferret, ce blockhaus a été construit en 1943 pour abriter les troupes de la Kriegsmarine. Fuyant l'avancée des troupes alliées, les soldats allemands quittèrent leur abri le 20 août 1944. Enfoui pendant des décennies, ce blockhaus de casernement a été désensablé et restauré. Ce travail a permis de reconstituer une pièce de vie identique à celle de 1944 et de créer une salle d'exposition consacrée à l'histoire du Mur de l'Atlantique (Atlantikwall en allemand).

  • Blockhaus du phare, place Valmont Souchet, Cap Ferret. Accès libre. Tél. : 05 56 03 94 49.

Le Bunker 502 à Arcachon

En plein centre-ville d'Arcachon, le bunker 502 est invisible quand on arrive sur place, car il est caché sous terre. Découvert par hasard en 2015 sous le parking de l'office de tourisme, l'ancien bunker de télécommunication vient à peine de livrer tous ses secrets. Construit en 1943 par les Allemands, cet abri souterrain de 120 m2 était le Central téléphonique d'Arcachon. Chaque petite pièce est chargée d'histoire, avec de nombreux témoignages enregistrés, objets d'époque et reconstitutions historiques.

  • Bunker 502 : Au MA.AT / Office de Tourisme, Bd du Général Leclerc, 33120 Arcachon, tél. : 05 57 52 97 97, visite libre ou visite guidée les mardis et jeudis matin en saison. Tarif : 2€, gratuit pour les moins de 10 ans.

Autres sites de bunkers intéressants

Les passionnés d'histoire, et en particulier de la Seconde Guerre mondiale, peuvent également faire un détour par :

  • le Pyla-sur-Mer : site de la batterie de l'Eden (Ar 42), en plein coeur de la forêt, batterie d'artillerie comprenant une dizaine de bunkers semi-enterrés.
  • Gujan-Mestras : à l'entrée du parc de la Chêneraie, blockhaus de type 506d entièrement restauré, avec ses portes blindées d'origine et son canon antichar.

Pour plus d'informations : site de GRAMASA, Groupe de Recherches Archéologiques sur le Mur de l’Atlantique Secteur Arcachon.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Retour au Blog

 
Tarifs 2023

Réservez dès à présent vos vacances sur le Bassin d'Arcachon, les tarifs 2023 sont à jour. Téléchargez les dans la rubrique "Téléchargement".
Bonne consultation !

Saison 2023

Le camping est ouvert du 07/04 au 13/10 au soir.
La piscine est chauffée.
La réception est ouverte de 8h30 à 20h.

La régionDécouvrez le bassin d'Arcachon
En savoir plus
 
Camping Ker Helen ****
Camping au bord du bassin d'Arcachon en Gironde
Avenue de la Côte d'Argent
33470 LE TEICH
Bassin d'Arcachon - Gironde
Nouvelle Aquitaine - France

Tél. : 05 56 66 03 79
E-mail : camping.kerhelen@wanadoo.fr
Documents (pdf)
Brochure Contrats - cgv Plan du camping